Sessions

Tuesday, 04 August 2020

Nous commençons cette aventure dans le petit village gobelin de Leche-Crapaux. Un de nos comparses, gribouille, vient de se faire surprendre en train d’utiliser l’écriture et a été immédiatement marqué au fer rouge, banni du village, ses possessions réquisitionnées, sa maison mise à sac et brûlée.

Dans sa maison, les camarades trouvent un petit stock de feu d’artifices et célèbrent l’exclusion de gribouille avec moultes explosions et feux de joies. Notre groupe, composé de Reta Grossemauvaise, Mogmurch, Chuffy Lecheblessure et Poog de Zarongel, est demandé par le chef du village afin de nous envoyer en mission : parmi les biens de Gribouille a été retrouvé une carte aux trésors, menant très probablement à plus de feux d’artifices, et en tant que les gobelins les plus guerriers de notre tribu nous allons être envoyés, dès le lendemain, dans les marais à la recherche de ses précieux explosifs.

Nous passons la nuit à festoyer le bannissement de Gribouille, faisant des jeux, buvant, mangeant et chantant jusqu’à notre départ au petit matin. Les portes du village se referment derrière nous, nous ne pourrons revenir qu’avec les artifices tant convoités par le chef.

Traversant la forêt, nous affrontons une araignée d’autant plus géante que nous sommes petits, nous réussissons à la mettre en fuite mais notre petite patrouille ne l’entendra pas de cette oreille, Chuffy la poursuivant en clamant tous les noms d’oiseaux de sa connaissance en agitant son dog slicer comme un étendard, Poog lançant des boules de feu à tout-va, Reta descendant les quelques écureuils présents dans les parages et Mogmurch allumant un feu d’artifice, ce dernier qui finira d’exploser dans les mandibules de l’ignoble créature.

Après avoir prélevé un trophée, nous repartons sur la route du trésor et finissons par arriver en face d’une épave de bateau échouée dans les marais. Elle est clôturée et nous entendons à l’intérieur des hennissements et des aboiements qui nous mettent sur la défensive et c’est au beau milieu de l’enclos que nous nous mettons à élaborer un plan d’attaque après avoir comparé les contenus de nos sacs, débats qui ne restera pas si discret que ça, puisqu’un cheval arrive vers nous et nous attaque subitement. Nous abattons assez facilement ce premier ennemi et continuons de débattre sur le plan d’attaque en consommant sa chair crue accompagnés des orteils d’halfelin qu’avait apporté Reta pour l’aventure.

Repus, nous partons à l’abordage de l’épave et tombons nez à nez avec un chien, que nous mangeons, avant d’arriver dans la pièce centrale du navire, où nous trouvons un crapaud, une colonie d’araignée et Vorka, la terrible gobelinne cannibale. Nous arrivons à les mettre en pièce et c’est victorieux que nous trouvons à l’extrémité de la pièce un coffre - dont notre voleur s’appliquera à défoncer la serrure bien qu’elle ne soit pas verrouillée -, coffre contenant les feux d’artifices tant recherchés.

C’est victorieux que nous rentrons donc au village, forts de nos trophées de combat (les mandibules de l’araignée, les queues du cheval et du chien et un orteil de Vorka) et des explosifs, et le chef nous donne à tous une promotion et Chuffy deviendra le malheureux époux de la fille du chef.